Quels aliments préservent la jeunesse ? Pour le savoir, venez à table !

Quels aliments préservent la jeunesse pour le savoir, venez à table

Par Julien HYARDET

Publié le 19 janvier 2023.

La nourriture joue un rôle important pour prolonger la longévité des organes et des tissus et aider à se sentir jeune plus longtemps. Mais l’alimentation moderne est l’une des causes du vieillissement prématuré et accéléré du corps. Pour la plupart des gens, rester toujours jeune signifie être et paraître en pleine forme physique et mentale et conserver sa  minceur. En mangeant sainement, chacun peut agir pour préserver sa santé, ralentir son vieillissement, perdre du poids et de la graisse sans suivre de régime. Cet article donne des conseils pour remplir son assiette des meilleurs aliments et nutriments qui protégeront la vitalité de l’organisme de nombreuses années.

Sommaire

Qu’est-ce qui fait vieillir l’organisme ?

Plusieurs mécanismes naturels du corps sont perturbés, avec l’âge, par de mauvaises habitudes alimentaires. Ces bouleversements sont accélérés par le stress et un mode de vie parfois trop “toxique”. Des dysfonctionnements peuvent s’enclencher et s’aggraver  : 

 

  • L’inflammation : avec les années, la réponse de l’organisme aux blessures, allergies et infections peut devenir hyperactive et chronique, donc néfaste à l’organisme ;
  • L’oxydation : ce processus produit par les radicaux libres crée de gros dommages pour la santé et le renouvellement cellulaires ;
  • L’acidification : l’alimentation moderne épuise l’organisme et perturbe l’indispensable équilibre acide-base. Consommer trop d’aliments acidifiants nuit non seulement à l’équilibre interne mais aussi pénalise l’apport d’antioxydants qui préservent les cellules ;
  • La digestion défectueuse : une élimination lente des déchets et leur accumulation est un facteur de vieillissement rapide ;
  • Le déséquilibre hormonal : la production hormonale fluctue à la cinquantaine favorisant l’apparition des signes de l’âge.

Rester jeune sans prendre du poids, est-ce possible ?

C’est possible, oui, mais pas pour tout le monde et de la même manière.

Les modifications hormonales jouent un rôle dans la prise de poids. La femme vit différemment de l’homme le cap de la cinquantaine, ménopause oblige. Vieillir est certes une question de métabolisme mais aussi d’apparence et de silhouette. Ces changements profonds minent le moral et rendent aussi la perte de poids plus ardue. 

Certaines personnes ont des difficultés à maintenir leur poids de forme ou à perdre un excès de graisse corporelle car l’évolution des hormones fait plus ou moins tourner le métabolisme au ralenti. 

Des habitudes inappropriées, un mode de vie trop sédentaire et des choix alimentaires inadaptés s’ajoutent pour entraîner la prise de poids redoutée après 50 ans. La base pour perdre des kilos consiste à modifier son alimentation. De simples ajustements rendent possible l’obtention de très bons résultats minceur. Le plus important cependant est toujours de se sentir bien dans son corps et son esprit pour rester jeune.

Quels sont les avantages d’adopter une alimentation pour rester jeune ?

Se nourrir sainement d’aliments riches en antioxydants, probiotiques, électrolytes et acides aminés procure une cure de jouvence pour le corps et le cerveau. Il est possible de composer un menu pour rester jeune en faisant le plein d’aliments du quotidien, faciles à trouver et plutôt abordables. Voici de bonnes raisons de le faire :

 

  • Préserver sa santé et aider à se protéger des risques de nombreuses maladies, comme le cancer. 
  • Moins souffrir des articulations en restaurant la mobilité articulaire et améliorer le fonctionnement global de l’organisme ;
  • Garder un corps tonique et mince avec les aliments “anti-âge” qui apportent peu de calories. Contrôler son poids et sa forme ou maigrir en éliminant les graisses, affiner sa silhouette et renouer la minceur ;
  • Préserver son acuité mentale et conserver longtemps “toute sa tête”. Ce que l’on mange et que l’on boit joue aussi un rôle au plan cérébral ;
  • Conserver une belle chevelure, une qualité de peau plus lisse et des dents solides ; 
  • Paraître et se sentir alerte, rempli d’entrain, actif, mobile et libre de ses envies pour profiter de la vie !

 

Cette approche donne des résultats probants maintes fois vérifiés et est une solution  conseillée à tous (dès le plus jeune âge) pour bien grandir et vieillir.

Quels aliments forment un bouclier anti-vieillissement ?

Pour lutter contre les facteurs accélérant le vieillissement, il est conseillé d’éviter les aliments transformés gorgés de conservateurs et d’additifs, les céréales raffinées, les aliments industriels allégés en matière grasse, les viandes et poissons séchés ou fumés, les produits riches en graisses et en sucres, les alcools et la nourriture génétiquement modifiée. Il est sage aussi de réduire la part de la viande, des fromages, des laitages et des gras trans ou hydrogénés au profit du poisson, des œufs, des légumes, des légumineuses, des fruits et des acides gras insaturés. Bien sûr, il n’est pas question de bannir des aliments et de se priver de ce qui fait plaisir mais de les modérer dans son alimentation de base.

Ces pépites alimentaires sont recommandées pour contenir le vieillissement  :

  • Le maquereau : riche en oméga 3, en vitamines B et D, est un poisson bon marché, très goûteux. Véritable trésor de santé, il est nutritif grâce à ses excellentes protéines et il est bourré d’iode et de sélénium ;
  • Le hareng doux : riche en oméga 3 et en antioxydants, en vitamine A, sélénium et cuivre, ce poisson est peu acidifiant, très digeste et plein de nutriments ;
  • Les œufs de saumon : ils sont une très bonne source d’oméga 3. Préférer ceux issus de saumons du Pacifique, une espèce qui n’est pas menacée aujourd’hui ;
  • La carotte : très riche en caroténoïdes, en lutéine et en zéaxanthine, elle est excellente pour préserver la vue, notamment éviter les risques de cataracte ;
  • Les épinards : surgelés ou en boîte, ils contiennent des antioxydants de la famille des caroténoïdes. Opter pour la filière bio, quitte à les choisir surgelés, afin d’éviter les produits chimiques ;
  • L’aubergine : légume alcalinisant, bourré d’antioxydants, surtout dans sa peau, qu’il faut consommer. Il existe de très bonnes recettes pour sublimer ce légume ; 
  • La tomate : c’est le légume le plus riche en lycopène, un antioxydant très intéressant ; 
  • Le fenouil : riche en flavonoïdes, en polyacétylènes et en vitamine C, il est aussi alcalinisant qu’anti-inflammatoire. Parfume merveilleusement de nombreuses recettes ;
  • La framboise : plus elle est foncée, plus elle est antioxydante et pleine de vitamine C. À préférer bio, elle est peu calorique et remplie de nutriments ;
  • La poudre de piment : contient de la capsaïcine. Antioxydante et alcalinisante ;
  • Le kiwi : un des fruits les plus riches en vitamine C, aux vertus antioxydantes ;
  • L’avocat : ses acides gras mono-insaturés sont anti-inflammatoires, nourrissent la peau de l’intérieur et sont alcalinisants. Riche en nutriments, il est rassasiant, avec un très bon indice de satiété ;
  • Le basilic : sa teneur en acide rosmarinique en fait l’herbe de la jeunesse. À inclure dans beaucoup de recettes ;
  • La patate douce : classée anti-oxydante, il faut la choisir bien orange. Glucide lent, c’est une excellente idée d’en manger régulièrement 
  • Le citron : cet agrume combat l’inflammation et le stress oxydatif. De préférence en jus,  c’est le fruit de la nutrition santé ;
  • L’oignon : ce condiment est alcalinisant. Aussi riche en soufre, en sélénium et en quercétol, c’est le plus puissant des flavonoïdes ;
  • La myrtille : à la fois alcalinisante et antioxydante ;
  • L’huile d’olive : de première pression à froid. Outre des acides gras mono-insaturés, elle contient de l’hydroxytyrosol, un composé inhibiteur du processus inflammatoire ;
  • La noisette : alcalinisante, riche en acides gras mono-insaturés et en antioxydants ; 
  • La grenade : venue d’Asie, elle est remplie de puissants antioxydants, de cuivre, de vitamine C, B5 et B6.

Que faire si on a pris trop de poids ?

La qualité de l’alimentation est l’un des piliers de la réussite dans la perte des graisses corporelles. En écoutant son corps, en le stimulant aussi par des exercices physiques fréquents et adaptés à son niveau sportif, on modifie son métabolisme pour brûler les graisses inutiles et les transformer en énergie indispensable pour bouger de mille façons. La boucle est bouclée !

Les conseils suivants aident à maigrir et à perdre du poids durablement en tirant partie des aliments pour rester jeune qui ont, c’est une chance, toute leur place dans une stratégie minceur. 

  • Réduire les sucres ajoutés : c’est la toute première chose à faire. Le sucre, très addictif, est une drogue qui apporte une satisfaction éphémère, fait grossir et détériore l’organisme quand on le consomme en excès. Le surplus de glucose fusionne avec les protéines des muscles, de la peau et des autres organes, créant le phénomène destructeur de glycation ; 
  • Faire confiance et écouter son corps : la perte de poids doit être raisonnable et tenir compte de l’âge et du passé sportif. L’organisme se met en alerte lorsqu’on lui fait ingurgiter des produits industriels bourrés de conservateurs et d’adjuvants inutiles. Il en fait de même dès qu’il reçoit de meilleurs aliments et des ingrédients pour rester jeune. 
  • Bouger le plus possible : toutes les activités qui mettent en mouvement sont préconisées en cas de surpoids. La mobilité et la jeunesse ne font qu’un, c’est à garder en tête si on se sent  d’humeur maussade au moment de sortir marcher. Cette activité est idéale pour se remettre à bouger. Pratiquer la marche est la décision de base à prendre au début d’une remise en forme. La sédentarité nuit gravement à la santé et à la longévité.
  • Se muscler : la masse musculaire diminue après 50 ans d’environ 1 à 2% par an, tandis que la  force musculaire baisse à un rythme de 1,5 à 5% par an. La sarcopénie peut être combattue par l’activité physique ;
  • Avoir un partenaire de pratique sportive : la motivation se nourrit de bonne compagnie. Quand l’une des deux personnes manque d’envie de se remuer, l’autre l’entraîne, ce qui est bien efficace pour tenir son objectif dans le temps ;
  • Varier les séances : l’ajout d’exercices de renforcement musculaire nouveaux dans sa routine habituelle est très important. Essayer des exercices inhabituels et renforcer ses muscles en s’amusant, avec ou sans matériel, en salle de sport, en plein air ou à la maison. Non seulement la posture et la forme s’améliorent mais les muscles sont de gros consommateurs d’énergie, donc de graisses. Pour maigrir, mieux vaut suivre des préconisations simples, en tenant compte de ses contraintes personnelles, plutôt que de se lancer dans un régime aussi intenable que déprimant. Sans plaisir, la réussite n’est pas au rendez-vous du processus de perte de poids, et maigrir doit servir la santé, pas lui nuire.

autre article SUR LE MÊME SUJET

Julien Hyardet

Par Julien HYARDET
Coach Santé, Sport et Bien-être

Ancien rugbyman professionnel, je suis aujourd’hui au service de votre santé et de votre bien-être.
Et j’ai constaté une chose : ce n’est pas l’âge qui compte, mais bel et bien la forme physique et mentale !

Vous avez des questions ?

Contactez-nous

Rejoignez-nous sur
les Réseaux Sociaux

Téléchargez
notre application

Liens utiles

Mentions légales 
CGV et CGU 
Politique de confidentialité

© 2022 resterjeune.com – Tous droits réservés

NOT FACEBOOK : This site is not a part of the Facebook website or Facebook Inc. Additionally, This site is NOT endorsed by Facebook in any way. FACEBOOK is a trademark of FACEBOOK, Inc.