Comment rompre l’isolement DES SENIORS ?

comment rompre l'isolement des seniors

Par Julien HYARDET

Publié le 1er décembre 2022.

La solitude se manifeste parfois dans le quotidien quand on vieillit. Les personnes âgées sont malheureusement souvent touchées par ce  phénomène, causé par les  modes de vie d’aujourd’hui. Certaines trouvent la parade en se mettant en colocation avec d’autres personnes.

Mais ce n’est pas possible pour tous et il est indispensable de pouvoir rompre l’isolement des Séniors. Le lien social est d’une importance capitale et un enjeu majeur du bien vieillir !

Sommaire

Le sentiment d’isolement

Selon une étude des Petits Frères des Pauvres, environ 530 000 personnes en France souffrent d’isolement.

Une bonne alimentation, la pratique d’une activité physique régulière ainsi qu’un suivi médical régulier ne sont pas les seuls facteurs indispensables à la qualité de vie.

Le maintien du lien social contribue énormément, lui aussi, à la bonne santé mentale et physique de l’individu. L’isolement peut entraîner de l’hypertension artérielle due à la pression psychologique  de la solitude et augmenter les risques de maladie. Les personnes âgées qui conservent des relations sociales sont moins stressées, moins sujettes aux troubles dépressifs et ont une bien meilleure santé mentale.

La fracture numérique, la distance avec la famille, le décalage de générations ou encore la perte d’autonomie expliquent ce phénomène.

Comme Eliane, bretonne de 75 ans : « C’est un fossé incompréhensif, nous sommes conscients qu’on ne va pas pouvoir faire certaines choses, on n’a pas forcément la même joie de vivre. Il n’est pas toujours facile d’être bien considéré comme un senior »

De plus la distance joue beaucoup : « La distance n’est pas toujours évidente car nous acceptons et nous voulons que nos enfants et nos petits-enfants grandissent mais le manque de communication et la distance est difficile parfois, c’est un paradoxe en quelque sorte ».

Mais depuis que les micro-crèches sont apparues dans certaines maisons de retraite, les résidents seniors peuvent participer aux activités des enfants, comme le feraient des grands-parents, et se sentir moins seuls et plus vivants.

Voici à présent d’autres idées pour lutter contre l’isolement.

Combattre la fracture numérique

Avec la progression du numérique partout, de nombreuses personnes âgées peuvent se sentir isolées.

En effet, il ne leur est pas si facile  de se servir d’un smartphone ou d’une tablette. Leurs proches ne sont pas toujours à proximité et les confinements passés ont renforcé ce sentiment d’isolement.

Toujours selon l’étude des Petits Frères des Pauvres, 31% des plus de 60 ans n’utilisent jamais Internet. Afin d’aider les seniors, des entreprises comme Zeebox proposent des services, des applications ou encore des décodeurs qui permettent d’être plus à l’aise sur internet et de s’initier doucement aux nouvelles technologies. Le résultat :  garder le contact avec la famille éloignée, les services publics et même avec le monde entier !

Pratiquer une activité physique, sociale ou culturelle

Avec l’âge, la pratique d’une activité physique est également bénéfique pour bien vieillir.

Au-delà des bienfaits considérables sur le corps et l’esprit, elle est l’occasion pour les personnes âgées de faire des rencontres. Elles en retirent un sentiment d’appartenance, partagent des bons moments et brisent leur routine solitaire.  

Mais que faire, si on vit dans un désert sportif sans club ni association à proximité ? C’est là qu’internet intervient. Non seulement il existe des cours d’activité physique en ligne mais les meilleurs mettent en place des moyens qui facilitent les échanges entre les participants : des rendez-vous en visioconférence, des groupes privés sur les réseaux sociaux ou sur messagerie. Ainsi, même à distance, on peut toujours rencontrer du monde ! Toutes ces technologies s’apprennent très facilement.

Beaucoup de retraités aiment participer à des événements culturels, spectacle, conférence ou encore séance de cinéma, organisés par les Clubs des mairies. De nouveaux services d’aidants, payants ou bénévoles, accompagnent les personnes âgées, en perte d’autonomie, à ces activités. Ainsi, les participants continuent de s’enrichir culturellement et intellectuellement et de rencontrer d’autres personnes.  

Se lancer dans le bénévolat et vivre ensemble

Une personne retraitée peut trouver dans le bénévolat un très bon moyen de contrer sa solitude en occupant son temps, en se changeant les idées et en étant toujours active et utile à la société. L’humanitaire de proximité, le social et l’éducation sont ravis de leur contribution auprès des bénéficiaires, sans oublier leurs compétences administratives.

Depuis quelques années, la tendance est aux villages retraite ou aux appartements partagés. Les personnes désireuses de vivre avec d’autres gens de leur âge prennent part à des activités communes conviviales (faire la cuisine regarder un film, partager un repas, etc.) tout en gardant leur petit “chez elles” pour s’isoler quand elles le souhaitent.

Une autre option se développe : la collocation avec les jeunes  au domicile de la personne senior ou dans les résidences pour seniors ou étudiants. Une façon idéale d’entretenir les liens avec la jeune génération et de bien vieillir !

Julien Hyardet

Par Julien HYARDET
Coach Santé, Sport et Bien-être

Ancien rugbyman professionnel, je suis aujourd’hui au service de votre santé et de votre bien-être.
Et j’ai constaté une chose : ce n’est pas l’âge qui compte, mais bel et bien la forme physique et mentale !

4
5
6

Vous avez des questions ?

Rejoignez-nous sur
les Réseaux Sociaux

Téléchargez
notre application

© 2024 resterjeune.com – Tous droits réservés

NOT FACEBOOK : This site is not a part of the Facebook website or Facebook Inc. Additionally, This site is NOT endorsed by Facebook in any way. FACEBOOK is a trademark of FACEBOOK, Inc.

Rejoindre l'espace club Rester Jeune sur notre app mobile ?