Faire la cuisine chez soi : les ingrédients du succès

Faire la cuisine chez soi, les ingrédients du succès

Par Julien HYARDET

Publié le 16 novembre 2022, mis à jour le 30 juin 2023.

Durant la pandémie de Covid et le confinement du printemps 2020, les Français se sont mis à cuisiner maison. Demander aux enfants d’éplucher les légumes passait pour une occupation nouvelle. Les voir avaler une savoureuse soupe vitaminée était un moment de plaisir autour d’un bon repas sain. Au fil des jours, l’engouement pour les petits plats maison s’est anémié. Routine, ennui, flemme ? En même temps, la livraison de plats préparés en provenance de restaurants connaît un développement considérable qui, lui, semble durable. À Noël, cuisiner maison une belle bûche au chocolat appartient à la tradition. S’essayer exceptionnellement à des recettes de chef est devenu un loisir valorisant. Mais, pour beaucoup de gens, la préparation des plats du quotidien est une corvée. Ils ont leurs raisons, bien-sûr. C’est pourquoi cet article propose d’apporter des réponses aux questions et aux objections et encourage à faire plus souvent la cuisine à la maison.

Sommaire

Comment savoir ce que l’on mange ?

On se pose souvent la question : « qu’est-ce qu’on mange aujourd’hui ? », mais on devrait aussi chercher à savoir ce que l’on mange pour faire des recettes équilibrées.

En achetant des plats industriels, d’un traiteur, ou d’un restaurant, on ignore souvent quels sont les ingrédients et le mode de préparation puisqu’on ne les a pas cuisinés. Les repas tout prêts chargés en additifs, sucre, sel, mauvaises graisses, sont néfastes pour la santé. Ceux du restaurant, frais et délicieux, apportent des portions parfois trop copieuses et riches en calories pour les besoins. Cuisiner à la maison permet de mieux manger et plus sainement en contrôlant les aliments, leur mode de cuisson et la quantité absorbée. 

L’alimentation est un facteur essentiel de la prévention santé au quotidien et les recommandations alimentaires de Santé Publique France sont au centre de la recette. Des recherches ont montré que préparer régulièrement des plats faits maison pousse aussi à manger plus sain à l’extérieur et à être moins attiré par la nourriture rapide de faible qualité. Une bonne habitude pour les enfants.

Est-ce que cuisiner maison coûte plus cher ?

Cuisiner à la maison n’est pas plus avantageux financièrement que d’acheter des plats préparés selon l’INRAE (l’institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) si on intègre le coût de préparation des plats. Une personne n’a donc pas d’intérêt purement financier de renoncer à travailler pour cuisiner maison. Mais des solutions aident à réduire le temps de préparation des plats chez soi, ce qui change la donne.

Par ailleurs, les grands cuisiniers savent élaborer des recettes extra à base d’ingrédients bon marché. Le chef étoilé, Eric Fréchon, propose une surprenante omelette aux chips et oignons séchés (12 œufs, 15 minutes de préparation et de cuisson). Elle régale une famille de 4 personnes pour le plaisir des enfants (à consommer avec modération en raison des chips). D’autres aliments sains peuvent constituer de très bons repas comme les légumes secs, les féculents complets, les laitages, les légumes et fruits de saison. Que diriez-vous d’un dessert de pommes au four ou d’une crème au caramel maison ?

Est-ce que se faire à manger prend du temps ?

C’est évidemment une question essentielle pour beaucoup de gens qui parfois regrettent de ne pouvoir faire les courses pour cuisiner eux-mêmes.

C’est vrai que l’approvisionnement, la préparation des ingrédients, la réalisation du plat et le nettoyage ensuite prennent de nombreuses précieuses minutes. Pour s’en sortir, on peut  demander un coup de main à ses proches ou bien préparer ses repas à l’avance.

Avez-vous entendu parler du « batch cooking », qui signifie cuisson par lot. J’explique comment l’utiliser dans mon programme alimentaire. Cette méthode a le vent en poupe pour se libérer du temps. L’idée géniale est de préparer les aliments séparément et de les assembler dans des recettes différentes tout au long de la semaine. Par exemple, un poulet à la crème et aux poireaux le lundi  peuvent se transformer en une tourte au poulet et poireaux le jeudi ou composer une soupe de poireaux aux épices le dimanche. Cette technique maligne s’apprend facilement.

Est-ce que la cuisine chez soi est compliquée à faire ?

La bonne cuisine à la maison ne se limite pas à des pâtes ou du riz à l’eau avec une tranche de jambon. Sans être simpliste, elle est simple à réaliser. Une alimentation est d’autant plus saine qu’elle est naturelle et le plaisir de la table est indépendant de la sophistication en cuisine.

Les recettes simples à préparer ne manquent pas. Citons les fameux plats Simplissime de Jean François Mallet. Pas plus de 5 ou 6 ingrédients par recette et il y en a pour tous les goûts (exotiques, végétariennes, au chocolat, à 1 euro, allégées etc.) Les débutants peuvent très vite apprendre à se faire de bon petits plats et les initiés se régaler sans se compliquer la vie.

Une cuisine simple peut avoir beaucoup de goût. Simplissime a créé des émules. Ce type de préparation culinaire, adapté par d’autres, fait recette. Je m’en suis inspiré dans mon programme alimentaire. Tout donne envie de cuisiner et facilite la pratique : ingrédients très accessibles et quelques lignes d’explication bien lisibles. Une fois qu’on a pris goût à cette méthode, on se surprend à inventer ses propres plats en appliquant le même principe. Souvent ces recettes sans prise de tête en jettent et les convives les redemandent !

Comment avoir lenvie de cuisiner chez soi

Comment avoir l’envie de cuisiner chez soi ?

La première des raisons invoquées est souvent qu’on ne sait pas cuisiner.

Si on est intimidé à l’idée de préparer un plat, il faut se rappeler que la cuisine n’est pas une science et que les sœurs Tatin sont à l’origine d’un dessert aux pommes réputé à cause d’une maladresse. Les cuisiniers ne se privent pas d’oublier ou d’interchanger les ingrédients. Et comme pour le reste, plus on cuisine, meilleur on cuisine.

En plus des bénéfices santé du cuisiné maison, les bienfaits émotionnels sont nombreux.  Faire la cuisine détend, améliore l’humeur et l’estime de soi. Sans compter que cuisiner permet de libérer sa créativité. Inviter des proches à partager un repas resserre les liens : on passe un moment convivial propice aux conversations légères ou plus approfondies. A table, l’échange de recettes maison et de trucs de cuisine est une habitude bien française. Voilà de quoi joindre l’utile à l’agréable pour trouver de nouvelles idées !

Pour apprécier cuisiner, il est conseillé de choisir les aliments qu’on aime au départ. Inutile de s’atteler à un poisson si on ne peut pas le sentir ! Ensuite, il ne faut pas se mettre la pression. Il vaut mieux cuisiner une fois par semaine avec plaisir que d’être dégouté au bout de 3 jours d’affilée. Si la cuisine est encombrée, triste, défraîchie, mal éclairée, la rendre accueillante et pratique donne l’envie d’y aller.

Commencer simple, quotidien, inratable et efficace avant d’imaginer devenir passionné et expert. Il est essentiel de ne pas se décourager et de se féliciter de ses réussites. C’est comme cela que la cuisine à la maison aura tout bon. 

Julien Hyardet

Par Julien HYARDET
Coach Santé, Sport et Bien-être

Ancien rugbyman professionnel, je suis aujourd’hui au service de votre santé et de votre bien-être.
Et j’ai constaté une chose : ce n’est pas l’âge qui compte, mais bel et bien la forme physique et mentale !

4
5
6

Vous avez des questions ?

Contactez-nous

Rejoignez-nous sur
les Réseaux Sociaux

RJytb
RJinsta

Téléchargez
notre application

RJappgoogle
RJappgoogle
RJappapple
RJappapple

Liens utiles

Mentions légales 
CGV et CGU 
Politique de confidentialité

© 2022 resterjeune.com – Tous droits réservés

NOT FACEBOOK : This site is not a part of the Facebook website or Facebook Inc. Additionally, This site is NOT endorsed by Facebook in any way. FACEBOOK is a trademark of FACEBOOK, Inc.

Vous avez des questions ?

© 2024 resterjeune.com – Tous droits réservés

NOT FACEBOOK : This site is not a part of the Facebook website or Facebook Inc. Additionally, This site is NOT endorsed by Facebook in any way. FACEBOOK is a trademark of FACEBOOK, Inc.

Rejoindre l'espace club Rester Jeune sur notre app mobile ?