Soulager l'arthrose cervicale : comprendre, traiter et prévenir

Soulager l'arthrose cervicale - comprendre, traiter et prévenir

Par Julien HYARDET

Si vous lisez ces lignes, c’est que probablement, vous en avez “plein le cou” (pardon de l’expression !) ou que, peut-être, vous êtes dans une démarche préventive… Cette sensation de raideur parfois tenace qui empêche de tourner la tête pour faire une marche arrière. Ce désagréable craquement d’engrenage rouillé dans les oreilles. Cette douleur imprévisible lors d’un changement de position, irradiant dès le réveil de la nuque aux épaules, ces journées qui se finissent péniblement l’arrière du crâne serré et rongé de migraine. Vous font penser à quoi ?

En analysant de tels symptômes, un médecin pourrait conclure au diagnostic d’arthrose cervicale. Tout concorde, bien que la cervicarthrose ne soit pas toujours accompagnée de douleurs.

Cette maladie chronique est généralement bénigne (sauf quand elle se complique en névralgie) et un problème de santé fréquent chez 1 personne sur 2 après 40 ans. Autant vous tenir informé(e). Cet article résume l’essentiel pour mieux

  • la comprendre : elle n’est pas seulement la conséquence de l’âge,
  • la traiter : on ne sait pas encore la guérir mais on peut la soulager,
  • la prévenir : ménager son corps et sa posture.

 

Sommaire

Qu'est-ce que l'arthrose cervicale ?

Les vertèbres du rachis cervical sont rattachées par plusieurs articulations, composées d’un cartilage épais, le disque intervertébral. Celui-ci amortit les chocs et facilite les mouvements.

L’arthrose cervicale est une usure de ce cartilage, particulièrement de la zone vertébrale à la base du cou. Elle s’installe progressivement, souvent à bas bruit, jusqu’à l’apparition des premiers symptômes.

Les causes de l'arthrose cervicale

  • Les causes de la cervicarthrose sont à la fois certaines et hypothétiques.

    • le vieillissement : c’est l’unique certitude (mais pas l’unique cause ) qui conduit à une usure mécanique du cartilage,
    • des traumatismes articulaires répétés au niveau du cou sont des facteurs de risque de l’arthrose cervicale,
    • les chercheurs évoquent une possible dégénérescence du cartilage, liée à l’activité incontrôlée de certains enzymes (des protéines présentes dans les cellules) qui dégradent la qualité de celui-ci.
    • Ils font aussi l’hypothèse de causes héréditaires.

Symptômes caractéristiques de la cervicarthrose

Deux personnes atteintes d’arthrose cervicale ne vont pas développer les mêmes symptômes. Le tableau clinique peut comprendre :

  • des douleurs d’intensité variable touchant une zone allant du crâne aux omoplates,
  • des raideurs dans le cou,
  • des maux de tête répétitifs, des vertiges,
  • des sensations inhabituelles de faiblesse et de fourmillement dans les épaules, les bras, les mains,
  • une névralgie cervico-brachiale sur un côté : une racine nerveuse cervicale est compressée occasionnant de très fortes douleurs à l’omoplate, au thorax et au bras. Dans le pire des cas, elle peut occasionner une paralysie motrice.

L’arthrose cervicale se manifeste par des poussées inflammatoires ou est déclenchée par un effort, selon sa cause biologique ou mécanique. Elle peut aussi être asymptomatique et diagnostiquée à l’occasion d’une radiographie. Les conséquences sur la qualité de vie des patients ne sont pas proportionnelles à la gravité de leurs lésions. C’est presque injuste !

Quels exercices pour soulager l'arthrose cervicale ?

Étirements spécifiques du cou

Ces étirements simples doivent rester doux. Ils peuvent se réaliser debout ou assis, simultanément. Ils aident à détendre la zone cervicale et à améliorer la mobilité.

  • Étirements latéraux :
    • nuque bien droite, tournez la tête d’un côté le plus loin possible, tenez la position 20 secondes, inversez le sens. Répétez 5 fois.
    • inclinez la tête de gauche à droite plusieurs fois pendant 30 secondes en dirigeant l’oreille vers l’épaule.
    • Assis, dos bien droit, attrapez le bord de la chaise avec la main gauche, baissez légèrement le menton vers la poitrine et inclinez la tête vers la droite, placez la main droite sur la tête et étirez doucement vers la droite. Tenez la position 20 secondes. Inversez le sens. Répétez 5 fois.
  • Étirements de haut en bas : penchez la tête de haut en bas et remontez, durant 30 secondes,
  • En cas de douleurs intenses : assis ou debout, nuque et tête droites, inspirez et montez les épaules vers les oreilles, expirez et relâchez les épaules en allongeant doucement le cou. Réalisez 5 fois.

Renforcement musculaire du cou et des épaules

Le renforcement musculaire est complémentaire aux étirements et aide à protéger les articulations.

  • Gainage des muscles du cou : asseyez-vous bien droit, placez la paume de la main sur un côté au dessus de l’oreille, poussez fort sur votre tête avec votre main vers le côté opposé, tout en résistant à la pression. Tenez la position 10 secondes. Inversez le sens. Répétez 5 à 10 fois.
  • Renforcement des épaules :
    • debout, les genoux légèrement fléchis et les pieds écartés de la largeur du bassin, grandissez-vous en étirant la colonne vertébrale,
    • levez l’arrière de la tête en rentrant le menton, le regard droit devant vous,
    • contractez abdos et fessiers,
    • poings serrés, relevez les bras de chaque côté en plaçant les coudes à hauteur des épaules (basses et relâchées), en angle droit,
    • tendez ensuite lentement vos bras vers le haut puis revenez à la position initiale. Répétez le mouvement 10 fois,
    • pour corser l’exercice, vous pouvez utiliser des haltères ou des petites bouteilles d’eau.
  •  

Exercices de mobilité et d'équilibre

Les exercices de mobilité et d’équilibre ont pour but d’améliorer la posture. Les déséquilibres peuvent causer des douleurs et amplifier les sensations de vertige.

  • Marche militaire statique : en position bien droite, soulevez un genou le plus haut possible, abaissez-le, puis soulevez le genou opposé, Réalisez 20 fois.
  • Position sur les orteils : bien droit, levez-vous sur les orteils aussi haut que possible, puis redescendez. Appuyez-vous sur une chaise si nécessaire sans vous pencher en avant de la chaise. Répétez 20 fois.
  • Élévation genou et bras : debout, bras le long du corps, levez une main au-dessus de la tête tout en pliant et soulevant le genou du même côté. Tenir 10 secondes. Inversez le sens. Faites cet exercice de 5 à 10 fois.

Comment réduire les douleurs de l'arthrose cervicale au quotidien ?

Pour soulager au plus vite les douleurs, plusieurs solutions sont possibles, selon le site de l’assurance maladie  :

  • le médecin peut recommander un antalgique et si celui-ci ne réussit pas à calmer la douleur un anti-inflammatoire non stéroïdien pour une courte durée,
  • des médicaments myorelaxants sont aussi parfois proposés contre la contracture musculaire. Ils existent sans ordonnance mais les plus dosés sont vendus avec une prescription. Ils ne sont pas anodins et peuvent entraîner des troubles digestifs et des douleurs abdominales,
  • le port d’un collier de mousse peut aussi apporter un soulagement 2 à 3 jours seulement : en effet, immobiliser le cou augmente sa raideur et risque d’affaiblir les muscles de cette zone,
  • des séances de kinésithérapie peuvent avoir un effet positif contre le ressenti douloureux,
  • des cataplasmes tièdes d’argile verte mélangée à certaines huiles essentielles : appliquer une source de chaleur sur les cervicales apaise raideurs et douleurs.

Quelles sont les méthodes de traitement de l'arthrose cervicale ?

L’arthrose cervicale ne se guérit pas. Le cartilage ne se reconstitue pas tout seul. Il se régénère peu et se cicatrise difficilement comme l’indique l’Inserm (institut de la santé et de la recherche médicale). Le traitement de l’arthrose cervicale consiste principalement à soulager ses symptômes, à commencer par la douleur.

Le traitement conventionnel de l'arthrose cervicale

  • Le traitement conventionnel symptomatique de l’arthrose cervicale : il consiste à administrer des anti-inflammatoires. Des recherches sont menées pour évaluer l’efficacité de la résinifératoxine, un anti-inflammatoire dérivé du piment, qui aurait des propriétés anti-douleurs plus durables, une fois administré au niveau des disques intervertébraux.
  • Le traitement de fond : il vise à greffer des cellules capables de restaurer ou de remplacer le cartilage. En 2023, c’est encore expérimental. La thérapie génique est aussi envisagée avec l’introduction de gènes inhibant le processus de la maladie.

Le traitement naturel de l'arthrose cervicale

Face à la difficulté de soigner de manière conventionnelle l’arthrose et de la guérir, les patients ont le choix de méthodes naturelles pour éliminer ou soulager leurs symptômes.

Les huiles essentielles bénéfiques à la cervicarthrose:

Les huiles essentielles les plus utiles en matière d’arthrose cervicale sont anti-rhumatismales et anti-inflammatoires.

  • huile de gaulthérie : derrière ce nom un peu étrange se cache de puissantes propriétés anti-inflammatoires bénéfiques contre les rhumatismes,
  • huile d’eucalyptus : elle se distingue par ses bienfaits calmants, anti-inflammatoires et anti douleurs,
  • baume de copaïba : cette résine ancestrale d’Amérique du sud a des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques,
  • huile de romarin : grâce au camphre, son effet chauffant soulage les douleurs.

L’alimentation à privilégier en cas d’arthrose du cou

Quelles sont les meilleures pratiques de prévention de l'arthrose cervicale?

La recherche essaie aussi d’avancer sur des traitements préventifs en identifiant des mécanismes moléculaires qui pourraient conduire à l’arthrose cervicale : par exemple, après traumatisme au niveau du cou et du rachis cervical comme le coup du lapin. L’objectif est de proposer aux personnes blessées une solution pour les protéger du risque de dégradation du cartilage, suite aux chocs.

En attendant les résultats concrets, les conseils de prévention en cas d’arthrose recommandent en priorité de ménager son corps, quelques soient les causes de la cervicarthrose.

L'activité physique régulière, un atout contre l'arthrose

Pratiquer une activité physique régulière quand on a de l’arthrose n’est pas une contre-indication, bien au contraire.

  • Elle aide à conserver une bonne mobilité articulaire et à se muscler autour de l’articulation. Des muscles forts  protègent l’articulation car ils amortissent la force exercée par les mouvements.
  • L’activité physique stimule des cellules à l’intérieur du cartilage, pouvant empêcher l’inflammation de se développer.

Une bonne posture contre la douleur et les raideurs des cervicales

Avec la cervicarthrose, il est important de se tenir aligné, droit, tête haute.

  • La nuit : c’est le moment où une bonne position des cervicales est capitale. Un oreiller ergonomique s’adapte à la forme de la nuque et de la tête. Il permet de garder une bonne posture durant le sommeil et évite les douleurs et les raideurs,
  • Devant un écran : évitez d’arrondir le bas du dos car vous risquez un affaissement des épaules et de la tête. La position tête en avant devant un smartphone peut à terme provoquer des lésions articulaires,
  • Changez de position : ne gardez pas la même position trop longtemps, sans bouger. Au contraire, il est conseillé de tourner régulièrement la tête pour dérouiller et assouplir les cervicales,
  • Répartissez les charges lourdes que vous portez : votre cou restera stable.

Voilà, vous êtes arrivé(e) à la fin de votre lecture.

Vous savez que l’arthrose cervicale est fréquente et que vous avez un rôle à jouer pour la prévenir et traiter les symptômes. Ce sont finalement des habitudes simple qui aident à mieux vivre avec elle.

Respectez votre corps, faites de l’activité physique, veillez à votre posture et supprimez de votre alimentation les aliments pro-inflammatoires. Prenez bien soin de vous !

Julien Hyardet

Par Julien HYARDET
Coach Santé, Sport et Bien-être

Ancien rugbyman professionnel, je suis aujourd’hui au service de votre santé et de votre bien-être.
Et j’ai constaté une chose : ce n’est pas l’âge qui compte, mais bel et bien la forme physique et mentale !

4
5
6

Vous avez des questions ?

© 2024 resterjeune.com – Tous droits réservés

NOT FACEBOOK : This site is not a part of the Facebook website or Facebook Inc. Additionally, This site is NOT endorsed by Facebook in any way. FACEBOOK is a trademark of FACEBOOK, Inc.

Rejoindre l'espace club Rester Jeune sur notre app mobile ?

 challenge
100%
gratuit !

Soulager l'arthrose en moins de 7 jours

"Dès que j’entends mes copines qui se plaignent de diverses douleurs, je leur montre une ou deux séances et je leur conseille de s’inscrire au challenge gratuit." - Danièle